...

Chargement de page... Patience!



Trop long? Cliquez ici
 

LES MESSAGES: Liste | Nouveau
VOTRE COMPTE: Création | Identification
OPTIONS: FAQ | Rechercher | Annuaire
 
Les 4000 photos
Les 30 dernières
Envoyer des photos
 
Dialoguer
en direct
(après login)
Personne
 
Sujet:  Demande d'infos
Nouveau message
Répondre
Retour à la liste
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Marc
Invité





Créé le: 19 Oct 2003 17:04   
Sujet du message: Demande d'infos


Je suis à la recherche d'infos sur le retour au pays de jeunes ayant purgés une peine de prison dans leurs pays d'accueil.
Insertion sociale, professionnelle et culturelle
Problème d'intégration
Les articles de presses et étude en tout genre seront les bienvenues.
Actuellement nous luttons dans des associations contre ce qu'on appelle en France la double peine.
Amitiés
Jean-Marc
Revenir en haut
Mic Dax
Admin


Inscrit le: 26 Juin 2003
Messages: 4066
Localisation: Mindelo

Créé le: 20 Oct 2003 2:32   
Sujet du message:


Salut Jean-Marc,

Comme je l'ai dit dans les news il y a quelques semaines, le pays cherche comment intégrer des jeunes capverdiens qui n'ont que très peu ou jamais vécu au pays. L'Institut des Communautés a été créé, des délégations sont créées progressivement sur chacune des îles où des "deportados" vivent. Quand ces petits délinquants (le plus souvent des ex-dealers) se retrouvent et se rassemblent en "gangs" (ça existe), ils sont plus difficilement intégrables et vivent à l'écart des autres jeunes. Il y a deux mois, une bagarre a éclaté et dégénéré à Brava (qui compterait une cinquantaine d'ex-américains), causant quelques blessés chez les jeunes "locaux" agressés par une bande de "deportados".
Le phénomène n'est pas nouveau: je connais ici une demi-douzaine d'anciens émigrants expulsés de France dans les années 90. Parfaitement francophones, quelques-uns se sont transformés en guides touristiques, les autres vivent de petits boulots. Systématiquement assortie d'une interdiction de territoire (généralement de cinq ans, mais en pratique, ça équivaut à une interdiction à vie, chaque demande de visa étant accompagnée d'une "enquête de moralité" faite par le consulat), ils ont évidemment mal vécu leur expulsion, en arrivant dans un pays inconnu ou qu'ils avaient quitté à leur enfance. Mais ceux que je connais se sont parfaitement intégrés, même si le niveau culturel n'est pas le même (comme c'est le cas plus généralement entre ceux "qui sont sortis" et ceux "qui sont restés", rien de péjoratif là-dedans).
Pour ceux venant des USA (la dernière vague en date), je ne sais pas. J'en croise certains ici, et ils sont particulièrement hargneux, en en voulant à la terre entière. J'en ai vu un cette semaine qui hurlait dans la rue "Phoenix will be back! Great Phoenix will be back". Je ne sais pas s'ils réussiront à se ré-intégrer, et personne n'est capable de le dire précisément, la préoccupation du moment étant plutôt de les empêcher d'influencer leurs nouveaux amis et d'initier des comportements jusque ici inconnus.
Dernièrement, un représentant démocrate au Congrès américain en visite dans l'archipel a incité les capverdiens à convaincre leurs familles aux USA à voter pour les démocrates, afin d'y modifier la législation sur les expulsions, durcie par les républicains en 1996 puis après les attentats du 11 septembre.
_________________
_________________
Mic.

www.durmiptizim.com :: www.cesaria.info :: www.capvert-rando.com
Revenir en haut
Jean-Marc
Invité





Créé le: 20 Oct 2003 5:51   
Sujet du message:


Merci Mic pour ta réponse,
effectivement j'avais bien mesuré ce problème dans certains quartiers de Praia cet été. Ce qui me fut confirmé par des élus capverdiens quelque peu désarmé face à cette nouvelle délinquance; mais, y a t-il un journaliste, sociologue ou autre "spécialiste" qui se soit penché sur ce problème en faisant des investigations voir une étude?
Amitiés
Jean-Marc
Revenir en haut
Mic Dax
Admin


Inscrit le: 26 Juin 2003
Messages: 4066
Localisation: Mindelo

Créé le: 20 Oct 2003 21:30   
Sujet du message:


Pas que je sache, non. Comme d'habitude, ça sera probablement l'oeuvre d'un sociologue portugais; mais, pour le moment, rien à signaler. Même les articles de presse restent assez vagues. Il faut bien voir aussi que, même si c'est préoccupant, ça n'est pas le problème numéro 1 au Cap Vert. Le sujet n'a même pas été abordé dans l'interview-fleuve donnée récemment par le Commandant Général de la Police.
_________________
_________________
Mic.

www.durmiptizim.com :: www.cesaria.info :: www.capvert-rando.com
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Nouveau message
Répondre
Retour à la liste

© 2003-2021 Mindelo Infos :: Rédaction & réalisation: Mic Dax (Studio DurmiPtinzim) ::
Reproduction interdite :: Opinions sous la responsabilité de leurs auteurs