...

Chargement de page... Patience!



Trop long? Cliquez ici
 

LES MESSAGES: Liste | Nouveau
VOTRE COMPTE: Création | Identification
OPTIONS: FAQ | Rechercher | Annuaire
 
Les 4000 photos
Les 30 dernières
Envoyer des photos
 
Dialoguer
en direct
(après login)
Personne
 
Sujet:  67%
Nouveau message
Répondre
Retour à la liste
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
alberto



Inscrit le: 07 Mai 2007
Messages: 217

Créé le: 02 Mar 2008 20:15   
Sujet du message:


67%..........

c'est le chiffre avancé dans Jeune Afrique sur la fuite des cerveaux capverdiens vers l'étranger......................

Un chiffre qui ne veut rien dire si on estime qu'il y a 2 fois plus de capverdiens vivant hors du Capvert
Revenir en haut
MIRANDA
Invité





Créé le: 03 Mar 2008 10:21   
Sujet du message:


SALUT
jai lu les statistiques de jeune Afrique, comme tu dis cela ne veut rien dire, mais as tu lu souvent dans la prese francophone un article en bien sur le cap vert??
Dans les statistiques qui nous sont favorables, on fait semblant ne ne pas le remarquer.
Revenir en haut
alberto



Inscrit le: 07 Mai 2007
Messages: 217

Créé le: 03 Mar 2008 19:28   
Sujet du message:


En sa basant toujours sur l'estimation faite qu'il y a 2 fois plus de Capverdiens vivant à l'étranger ( dont la quasi majorité y est née), un calcul simple montre qu'il n'y a pas en fait fuite de cerveau......

Soit le nombre total des Capverdiens dans le monde

1/3 sont au Capvert, ce qui correspond approximativement à 33,333333333333333333333%. Ils sont nés au Capvert et reviennent après leurs études.......faisant ainsi les 100% de Capverdiens vivant au Capvert

2/3 sont nés à l'extérieur, ce qui donne approximativement 66,666666666666666667%, presque égal à 67%. Donc ceux qui sont nés à l'extérieur restent à l'extérieur, après leurs études......

En un mot, il n'y a pas de fuite de cerveau

Etant né au Capvert, et étudié à l'extérieur, il faudrait attendre de voir où est ce que je m'installerai, pour savoir s'il y a enfin fuite de cerveau ou non, selon ce que je viens de démontrer..... Mais d'abord, les forumistes sont invités à dire si je suis un CERVEAU ou non

Conclusion:

Reste à savoir si je peux me considérer comme un CERVEAU Mr. Green

Il y a plutôt appel de cerveau envers le Capvert, Mic en est un exemple Idee
Revenir en haut
Mic Dax
Admin


Inscrit le: 26 Juin 2003
Messages: 4053
Localisation: Mindelo

Créé le: 03 Mar 2008 22:26   
Sujet du message:


A mon humble avis, l'étude porte sur les étudiants nés au Cap-Vert et qui seraient OU partis étudier à l'étranger OU ayant étudié au Cap-Vert. Et qui seraient restés OU partis travailler à l'étranger.

Cela dit, un petit bémol: le 67% me parait un peu trop beau pour être vrai, ça ressemble tellement à un arrondi de 66,66667% que j'ai du mal à ne pas imaginer le journaliste reprendre les affirmations de je-ne-sais-qui qui lui aurait balancé "tu fais un truc sur la fuite des cerveaux, boah, fastoche, c'est les deux tiers".

Quant à mon cerveau, Alberto, je ne suis même pas certain que la Science en voudrait, alors j'ai de sérieux doutes quant au Cap-Vert, qui lutte déjà pour refouler les vieilles bagnoles importées... Comme je l'ai vu ici à Mindelo finement pancardé au mur d'une maison en construction où les voisins avaient pris l'habitude de déposer nonchalamment leurs ordures (attention bairrisme, âmes sensibles s'abstenir): "Li né lixo, li né Praia".
_________________
Mic.
www.mindelo.info :: www.cesaria.info :: www.opantera.com
_________________
_________________
Mic.

www.durmiptizim.com :: www.cesaria.info :: www.capvert-rando.com
Revenir en haut
flibuste
Invité





Créé le: 05 Mar 2008 16:26   
Sujet du message:


C'est quoi un cerveau au juste?

Mic, toi qui en as tu peux m'expliquer?
Revenir en haut
henri ewert
Invité





Créé le: 06 Mar 2008 5:41   
Sujet du message:


Bonjour Mic, bonjour les amis,

Me revoila au boulot déjà vous dormez certainement encore.
ma petite histoire personnelle en famille.Le cousin de ma femme est universitaire à Blida en Algérie en 5ème médecine et je suis certain qu'un jour il sera Dotor.
En 2007 je l'avais invité de passer des vacances avec nous au Lux.et comme par hasard un dimanche on à assisté a une réunion justement en faveur des étudiants Capverdiens à l'étranger entre autres et donc Carlos et moi étaient présents avec la chargée d'affaires et une représentante gouvernemental pour discuter des problèmes dans les universitées à l'étranger et des 125 Capverdiens(ennes) qui sont à Blida.
Carlos était le seul représentant sur place et directement sollicité à raconter ce qui se passe et comment vivent les étudiants la bas.Venant de S Antao et sans moyens financiers il à demandé comment le gouvernement capverdien pourrait les aider.Finalement comment les motiver à retouner aprés leurs études au petit pays à S Antao ou Mindelo pour être médecin.On n'a pas trouver la réponse et la chargée d'affaires à dû intervenir et déplacer les discussions à un autre jour dans les locaux de l'ambassade.
En tout cas je n'ai pas constater un changement ni de l'aide gouvernemental mais Carlos à donc maintenant le plaisir de représenter les 75 étudiants Capverdien de l'université de Blida en Algérie Embarassed de montrer aux gens par les photos qu'on ne peut pas dormir avec des careaux cassés quand dehors il fait -6 degrés ou que des collegues sont intoxiqués pas de la mauvaise nourriture à la cantine etc etc
Dites-moi ,ou est la motivation de ce jeune homme de retourner à Povoacao à l'hosto pour y travailler ou est la motivation pour les jeunes immigrés de retourner au pays pour apprendre à leurs frères ce qu'ils ont appris à l'étranger.Je pense que le Gouvernement ne devrait pas fermes les yeux sur ce problème de la société Il ne devrait pas envoyer des représentants en Europe pour avoir et pour voir comment faire avancer le système scolaire au Cap Vert.Ils devraient voir autour d'eux justement pour les 66.66 ou pour les 33.33 % La petite phrase que Carlos connaissait depuis son trés jeune âge de 6 ans étaait que le Gouvernement ne pouvait leurs donner les poissons,mais la ligne pour aller les pêcher.Sa réponse qui était une question je la garde pour moi

A bientot les amis

Henri
Revenir en haut
Miranda
Invité





Créé le: 06 Mar 2008 8:43   
Sujet du message:


Salut Henri
Trés émouvant l histoire des étudiants Cap verdiens et je compati a leurs problémes, savez vous comment etait le cap vert dans les années 50 et 60 avant l ndependance, on ne pensait meme pas aller à l 'etranger pour etudier mais dabord pour manger, et on c est débrouillé pour les études .On pourrait dire aussi qu on était deux fois moins motivés pour retourner à l hopital de Povaçao mais il ne faut pas oublier que le peu que l'état donne aux étudiants nous ne l 'avons pas eu.
Et poutant on revient pour l amour de son pays, tout en sachant que ce n est pas l'Amerique.
Alors du courage mes freres étudiants, et dites vous que le Cap vert n est pas si mal que ça....
Revenir en haut
henri ewert
Invité





Créé le: 06 Mar 2008 12:21   
Sujet du message:


Bonjour Miranda,

Certes, je ne suis pas au courant de toutes les choses qui se sont passées au Cap Vert durant les années 50 et 60 mais il suffit que je demande à ma belle-mère elle va m'expliquer Je suis né en 61 ici à Luxb je pourrais dire que nous avons eu et que nous avons recu et l'école que je n'ai pas faite et pas d'argent ou moins que maintenant.
Je continue pour vous dire à la même réunion j'ai rencontrer le président des Douanes du Cap Vert il y était avec la dame déjà mentionnée dans mon mail plus hautJ'ai eu une discussion avec lui et toujours dans le même contexte Carlos universitée de Blida pauvretée etc et il me dit qu'il était en Angola et au Mozambique .................. il qu'il à vu et vécu des choses.................... qu'il à fait ses études etc Moi j'ai vu qu'il était habiller en LACOSTE et que lui avait réussi au Cap Vert et qu'il était quelqun.Du fond de mon coeur je respecte tout le monde et tout individue surtout les personnes plus agées que moi mais je dis aussi qu'il faut arréter un jour de croire qu'ils savent par leurs ecpérience tout faire et avoir une réponse à toutes les questions que LES JEUNES puissent leurs poser.
Ouf La question que Carlos à posé aux représentants du Gouvernement Capverdien était seulement de savoir s'il pouvait avoir espoir que le Gouvernement capverdien ne devrait pas oublier les étudiants à l'étranger et comment qu'ils pensaient les aider Nous vivons en 2008 et je pense pas qu'un jeune comme Carlos est satisfait de savoir que l'un était ici que l'autre a vécu cela il à le droit à une réponse à sa question et il veut avoir de l'aide pour lui et ses frères et soeurs.Il ne veut plus devoir manger du chat il ne veut plus voir une amie mourrir d'une intoxication il ne veut plus avoir peur ...................Donc arrêtons de nous dire que nous les vieux ............. mais essayons de les aider les jeunes ici et partout et soyons fiers de rentrer au pays qui heureusement n'est pas l'amérique et pas mal du tout

Amitiés et respect

Henri
Revenir en haut
MIRANDA
Invité





Créé le: 06 Mar 2008 14:53   
Sujet du message:


Cher Henri
Je ne voulais donner de leçons à personne en temps que vieux, je voulais seulement qu on comprenne que nos sommes tous passer par des moments difficiles et il ne faut pa en vouloir au pay ni a ceux qui ont faient des études et qui sont cadres et qui portent des lacostes.
Je ne defend pas aussi ceux qui dans notre pays s'occupent des étudiants mais j ai vécu dans des pays qui ont d autres ressources que le Cap vert ou les étudiants ne sont pas mieux traités.
Personnellement je pense avoir aider pas mal d'étudiant là ou je suis passé
Enfin mes deux enfants qui ont faient leurs etudes à l'etranger et qui ont finis et qui travaillent aimeraient bien rentrés chez eux , mais il font partis malheureusement des cadres qu on a pas envie de laisser partir.(ils font peut etre partis des 67% cités plus haut)
Sans polémique avec mes respects
Miranda
Revenir en haut
josiane



Inscrit le: 26 Oct 2004
Messages: 1831

Créé le: 07 Mar 2008 13:38   
Sujet du message:


Miranda , tes enfants sont retenus dans un pays étranger( où ils ont fait leurs études et où ils travaillent ) peut-être par le montant de leur salaire , par rapport à celui qu'ils auraient au Cap Vert , à travail égal . S'ils ont vraiment envi de revenir au pays , rien ni personne ne peut les en empêcher , n'est-ce pas ? Ils vivront sûrement moins bien mais ils seront chez-eux , c'est un choix à faire .

Flibuste , c'est très bon en beignet ... Rolling Eyes

(( propose-le au diable , Mic , contre l'éternité . tu es où , en ce moment ? tu manques..........))
josiane Evil or Very Mad Wink
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Nouveau message
Répondre
Retour à la liste

© 2003-2020 Mindelo Infos :: Rédaction & réalisation: Mic Dax (Studio DurmiPtinzim) ::
Reproduction interdite :: Opinions sous la responsabilité de leurs auteurs